L'impro

L'improvisation, kézako ?

Les rencontres d'improvisations ont été inventées au Québec. Oui, ils nous ont soufflé quelques bonnes idées, autres que Céline Dion et le sirop d'érable. Lorsqu'il s'agit de matchs, deux équipes sont formées, l'arbitre et maître de cérémonie rythment la rencontre et donnent les sujets sur lesquels les comédiens devront improviser, le nombre de joueurs, la durée d'improvisation, la catégorie (ou contrainte) s'il y en a une. L'improvisation peut être "mixte" auquel cas au moins un joueur de chaque équipe rentre en même temps sur scène et doivent improviser ensemble, ou "comparée"; là les deux équipes improvisent l'une après l'autre sur le même sujet. Ces équipes peuvent disposer de trente secondes dites de caucus pour mettre en place de matière très globale le déroulement de l'improvisation (personnages, lieu, situation).
A la fin de l'improvisation, le public vote en élevant le carton qui représente l'équipe qu'il a préféré. L'équipe gagnante obtient alors un point. Si des fautes sont observées durant l'improvisation l'arbitre siffle et si l'équipe ou le joueur récidive cela peut entrainer une perte de points.
Mais au MIAM, on préfère parler de RENCONTRES, car il s'agit de jouer ENSEMBLE et pas les uns CONTRE les autres. Et puis aussi de soirée impro qui peuvent prendre différentes formes. Bref, des règles oui, mais avec une certaine liberté dans la forme des spectacles, et toujours toujours le sourire.


Participants

Pour un spectacle d'improvisation, plusieurs participants sont requis :
Arbitre : dans tous les groupes, il y en a toujours un qui veut que les règles soit respectées, que tout soit fait bien comme il faut. En impro, c'est l'arbitre.
MC : le Maître de Cérémonies présente la soirée, t'accueille cher public, explique les catégories et rend la soirée solaire.
Joueurs : ceux qui se jettent à corps perdu sans savoir ce qu'ils vont faire, ceux qui vous font rêver, pleurer, rire et quand ils sont en forme pleurer de rire.
Le staff de Johnny : un mec à la musique, un autre à la lumière, une billetterie, des coiffeurs et masseurs en loge...
Public : toi, public, le plus important, toi qui écris les sujets, toi qui nous donnes envie d'improviser, toi qu'on aime cher public.

Type d'improvisation

Mixte : les joueurs des deux équipes jouent ensemble
Comparée : les équipes jouent chacune leur tour

Catégories

A la manière de... : improvisation se déroule selon les codes de l'auteur choisi (Jules Verne, Molière, Tarantino, Pagnol, La Fontaine), avec une histoire improvisée (oui, c'est le principe !)
Accent : nous tentons de faire mieux que Michel Leeb
Chantée : sur des airs connus ou non, les paroles font une nouvelle histoire
Conférence de presse : un joueur est interviewé par tous les joueurs de l'autre équipe
Contemporaine : quand c'est écrit, on ne comprend rien au théâtre contemporain, alors que quand c'est improvisé...bon, on ne comprend pas non plus, mais c'est improvisé !
Doublage américain : certains joueurs bougent les lèvres et le reste du corps, d'autres font uniquement leur voix. C'est souvent mieux doublé que les Feux de l'amour.
DVD : l'arbitre a la télécommande de l'improvisation et peut changer ce qu'il veut à tout moment : pause, avance rapide, V.O., commentaires du réalisateur...
Épistolaire : un échange de lettres, lues à haute voix
Espace illimité : en dehors de l'espace de jeu, les improvisateurs peuvent venir dans le public.
Fusillade : 30 secondes et un sujet différent par joueur, ça mitraille !
Grande aventure : si Indiana Jones faisait de l'impro, il ferait des grandes aventures
Grommelot : les improvisateurs parlent aussi intelligiblement que votre tonton à 4 heures du matin au moment de la sortie du beaujolais nouveau
Huis clos : l'enfer, c'est les autres
Immobile : aucun mouvement pendant l'improvisation
Journal télévisé : deux présentateurs, des envoyés spéciaux, des flash météos, mais aucune préparation. Le concept marche pas mal à la télé...
La pire manière de...: plusieurs improvisations courtes sur la pire manière de faire telle ou telle chose
Libre : chacun fait fait fait, c'qui lui plaît plaît plaît !
Muette : aussi incroyable que le titre laisse paraître, il s'agit d'une improvisation sans parole
Musicale : improvisation en musique
Peau de chagrin : à la fin de l'improvisation, celle-ci est rejouée en une minute puis 30 secondes. Les soirs de fête, vous pourrez même voir des impros de 10 secondes
Radio : tous les joueurs sont alignés et l'arbitre bouge le bouton pour changer de station d'un joueur à l'autre
Rimée : ils improvisent des vers sans en avoir l'air
Roman photo : une pose glamour, un commentaire intelligent
Science-fiction : dans l'espace, le futur ou autre part, improvisons autour de la science-fiction
Zapping : par duo de joueurs, l'arbitre les zappent pour passer d'une chaîne à l'autre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher public, si tu veux donner ton avis, c'est par ici